CongoVoxNews

CongoVoxNews Vérité, Objectivité et Impartialité est le moto de CongoVoxNews. Congovox est un journal enligne international. Congovox est entrain de recruter les redacteurs.

Les points de vue, photos et vidéos postés sur ce page ne constituent pas en soi un endossement de congovox.com. Le gouvernement, l'opposition congolaise et les autres leaders d'opinion sont tous invités de publier leur point de vue — qui les engagent — sur le site web de congovox.com.

12/06/2023

UN AUTRE SIGNE DE TEMPS — FELIX TSHISEKEDI AU LWALABA: DANS L’ALLEMAGNE D’AFRIQUE FATSHI VA SE SOULAGER (UTILISER VOTRE IMAGINATION) EN PLEINE BROUSSE !
DU JAMAIS VU/ENTENDU POUR UN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. ET CELA SANS PAPIER HYGIÉNIQUE SVP!!!. CET ENDROIT RESTERA UNE PLACE HISTORIQUE. ON DEVRA Y CONSTRUIRE LE MONUMENT DE LA DÉCADENCE,

FÉLIX TSHISEKEDI À LUBUMBASHI : ENTRE MENACE ET CAMPAGNE ÉLECTORALE.      https://congovox.com/felix-tshisekedi-lubumbas...
12/06/2023

FÉLIX TSHISEKEDI À LUBUMBASHI : ENTRE MENACE ET CAMPAGNE ÉLECTORALE.
https://congovox.com/felix-tshisekedi-lubumbashi-entre-menace-et-campagne-electorale
Nous devons tous mettre de côté ce que le premier citoyen avait dit pour défendre Moise Katumbi en tant que Congolais. Pourtant, ses déclarations se trouvent dans la vidéo ci-contre.

Nous devons également mettre de côté le fait que son cabinet était composé à 90% d'une seule tribu, les Balubas du Kasai, à l'exception des gens du Sud-Kivu, la province d'origine de son épouse. De plus, nous devons oublier que c’est l'ancien gouverneur Richard Mujez qui avait initié le projet de l'aéroport de Kolwezi. En outre, nous devons reconnaître que ceux qui parlent le « Amujambo » swahili sont considérés comme des étrangers. La mémoire partielle, sélective du président Fatshi inquiète et interpelle tout Congolais en âge de voter, car il risque de nier demain qu'il a ravivé le tribalisme, qu'il a effectué plus de 500 voyages à l'étranger, que la corruption s'est propagée et enracinée sous son règne, et qu'il a qualifié Paul Kagame, un homme responsable de la mort de plus de 12 millions de Congolais, de son frère.

En outre, c'est lui qui avait invité et hébergé les M-23 à Kinshasa pendant 16 mois. N'est-ce pas que ses deux femmes et ses enfants sont tous Belges ? Peut-il vraiment considérer son principal opposant comme étranger, ou s'agit-il simplement d'une manœuvre politique ? Est-ce qu'il fait cela délibérément pour irriter le peuple congolais, ou est-il amnésique et un malade qui s'ignore ? Ce préalable nous guide pour décortiquer son discours à Lubumbashi, la deuxième plus grande ville du pays.

La venue nocturne de Félix Tshisekedi à Lubumbashi, en pleine campagne présidentielle, avait davantage des allures de menace que de séduction électorale. Au lieu de se présenter en tant que candidat cherchant à conquérir les cœurs et les voix de la région du Katanga, Tshisekedi a adopté un ton rappelant celui d’un gourou menaçant, creusant ainsi les fossés au lieu de les combler. SUIVEZ LE LINK POUR LIRE L'INTEGRALITE DE L"ARTICLE

LARGE DIFFUSION !!!

12/06/2023

LES PROPOS DE FÉLIX TSHISEKEDI SUR MOISE KATUMBI. ON NE CHANGE PAS L’HISTOIRE… SUIVEZ

QUELLE HONTE A BAHATI LUKWEBO, DENISE NYAKERO, VITAL KAMERHE ET LE TRIBALISTE AIME BOJI SANGARA. QUE FAITES-VOUS A KINSH...
12/06/2023

QUELLE HONTE A BAHATI LUKWEBO, DENISE NYAKERO, VITAL KAMERHE ET LE TRIBALISTE AIME BOJI SANGARA. QUE FAITES-VOUS A KINSHASA SI VOUS NE POUVEZ PAS TROUVEZ QUELQUES MILLIONS POUR AGRANDIR ET ASPHALTER LA ROUTE NATIONALE NUMÉRO DEUX ? QUE LA POPULATION DU SUD- KIVU NE RECONDUISE PAS CES BONS A RIEN. ILS SONT AU POUVOIR DEPUIS AU MOINS 23 ANS ET ILS VEULENT 5 ANNÉES DE PLUS ! ILS PRENNENT DE KIVUTIENS POUR DES IDIOTS, DURU, HUNGWE ETC. ÇA DOIT CESSER !

: "Des vies humaines en danger. Dans la ville de Bukavu troncon Lycée-sosame. Une route nationale N°2 de la honte et "ces gens" veulent être réélus ! Ridicule"

SUIVEZ

12/05/2023

DRC-GBADOLITE: LE NO-3, LIBÉRATEUR MOISE KATUMBI MARCHE SUR LA VILLE DE GBADOLITE, LIBÈRENT LES MAMANS EMPRISONNES PAR MANQUE DE MOYENS A PAYER LES FRAIS MÉDICAUX ET VISITE LES SINISTRES PAR SUITE DU DÉBORDEMENT DU BARAGE DE MOBALE MBONGO

12/05/2023

RDC: GEMENA: CONQUÊTE CHIRURGICAL DU No. 3, LE LIBÉRATEUR MOISE KATUMBI. GEMENA A SUCCOMBE SOUS LE POIDS DE L’ACCEUIL DU FILS DU PAYS.

12/05/2023

UN MESSAGE A DENISE QUI AVAIT DIT: “ NOUS AVONS L’ARMÉE, NOUS AVONS LA POLICE ET NOUS SAVONS CE QUE NOUS ALLONS FAIRE”. EST-CE UN ASSASSINAT DE MOISE KATUMBI EN PLEINE PRÉPARATION DANS L’ESPACE KASAI ?

12/04/2023

RDC – LISALA : ECHEC MANIFESTE DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE DE FÉLIX TSHISEKEDI : TRANSCRIPTION DE LA DISCUSSION ENTRE FÉLIX TSHISEKEDI ET LA POPULATION.

1. FÉLIX TSHISEKEDI :
a. Un léger souci, un léger souci. Prenez les coordonnées de la personne à côté de moi afin de communiquer les problèmes que vous rencontrez... celui qui vous cause du tort aura affaire à moi.

2. LA FOULE :
a. Voleur !

3. UN CITOYEN :
a. Monsieur le Président : Je m'exprime et Dieu m'entend. S'il y a contestation, nous pouvons nous joindre à nos dirigeants, ceux qui sont avec vous à Kinshasa et ceux d'ici.
b. Vous n'avez même pas construit une seule toilette pour nous. [Bana Lisala Nye nye...]
c. Ici à Lisala, si un politicien fait quelque chose, c'est pour lui. J'ai été surpris en tant que proche de l'un de nos politiciens de Mongala, l'honorable Lembi, qui est rapporteur au parlement.
d. Il a construit une morgue et tout finalisé. Ensuite, il a déclaré que c'était un cadeau de Jean Pierre Bemba. Mais lorsqu'ils accomplissent quelque chose, ils disent que c'est grâce à eux et rien ne vient de votre part.
e. Je me demande pourquoi le président de la République n'est pas venu ici à Lisala depuis 5 ans, pas même [inaudible], il n'y en a pas. Y a-t-il un problème ?
f. Nous avons accueilli des chefs d'État ici à Lisala. Il y a une érosion à Boganama, une érosion à Bumba, on nous avait dit que les fonds pour commencer les travaux étaient à la banque et que les travaux allaient bientôt commencer.

4. FÉLIX TSHISEKEDI :
a. Les travaux de lutte contre les érosions n'ont pas encore commencé ?
b. Nous en avions discuté lors du conseil des ministres et les fonds avaient été libérés.

5. UN CITOYEN :
a. Voleur, voleur.

6. FÉLIX TSHISEKEDI :
a. Ils n'ont vraiment rien fait ?

7. LA FOULE :
a. Voleur, voleur.

8. UN CITOYEN :
a. Puis-je parler ?
b. Nous avons été victimes sous le régime de Joseph Kabila. On réparait une route dans la province orientale, arrivés à Bas-Uele, les travaux ont été interrompus pour continuer dans le Sud Ubangi. J'ai une plainte à formuler. Nous payons tous les impôts.
c. Nous n'avons pas de route dans le Mongala.
d. [LISALA EH, je parle... J'enseigne... Ils écouteront la vérité, CAR LE PRÉSIDENT EST LÀ]
e. Il a dit de ne pas avoir peur.
f. Le projet pour les 145 territoires.

9. FÉLIX TSHISEKEDI :
a. N'ayez pas peur, je suis là.

10. UN CITOYEN :
a. Nous sommes ici à Lisala, cher Président, au cœur du projet pour les 145 territoires.
b. [inaudible] se trouve sur l'avenue Ekuka, juste à côté de nous. Ce qu'il fait, c'est se balader en voiture... nous ignorons ce qu'il réalise. Mettez-les en prison, cher Président.
c. Votre Directeur de Cabinet a été emprisonné, n'est-ce pas ? Il faut aussi mettre en prison ceux [responsables du projet pour les 145 territoires].

11. LA FOULE :
a. Voleur, voleur !

12. UN CITOYEN :
a. Un autre problème dans le Mongala, sachant que vous nous portez dans votre cœur. La province fait 58 141 km2, comprenant trois territoires et une ville : le territoire de [Inaudible], Lisala et Bumba, et la ville de Lisala.
b. Vous nous avez donné trois ministres, mais les décisions du chef de l'État ne sont pas suivies...
c. Ils se sont disputés hier.

13. FÉLIX TSHISEKEDI :
a. Ils ne s'entendent

14. UN CITOYEN :
a. Il ne faut que insulter

12/04/2023

DU JAMAIS VU A MBANDAKA: LE LIBÉRATEUR MOISE KATUMBI, CANDIDAT No. 3, COMMUNIE AVEC LA POPULATION DE MBANDAKA DANS UN GRAND MEETING ET VISITE LA VILLE A VÉLO ! IL ‘INSURGE CONTRE LES DISCOURS SÉPARATISTE ET IRRESPONSIBLE DE FÉLIX TSHISEKEDI AINSI QU’AUX PROMESSES “VALIUM”. Il PROMET LA RECONSTRUCTION (ROUTES, EAU, COURANT…) DU GRAND ÉQUATEUR A PARTIR DE MBANDAKA. IL PROMET LA SUPRESSION DU POSTE DE LA PREMIÈRE DAME POUR ÉCONOMISER L’ARGENT.

GOOGLE CONFIRME LES AVANCÉES DE MOÏSE KATUMBI : RÉSULTATS DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE EN RD CONGO DU 11/20/2023 AU 12/03/...
12/04/2023

GOOGLE CONFIRME LES AVANCÉES DE MOÏSE KATUMBI : RÉSULTATS DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE EN RD CONGO DU 11/20/2023 AU 12/03/2023
https://congovox.com/google-confirme-les-avancees-de-moise-katumbi-resultats-de-campagne-presidentielle-en-rd-congo-du
Le graphique ci-dessus ne représente pas un sondage des intentions de vote, mais plutôt la popularité de chaque candidat telle que perçue par Google du 20 novembre 2023 au 3 décembre 2023. Bien entendu, il existe une corrélation positive entre la popularité et les intentions de vote. Les résultats jusqu'au 29 novembre 2023 sont les suivants, et les résultats cumulés sont représentés dans les graphiques ci-joints. Bien entendu les manques de chiffres du grand Bandundu et grand Équateur et le démarrage en re**rd de la campagne du Dr. Denis Mukwege et Martin Fayulu affectent négativement leur résultats ci-bas:
• Moise Katumbi : 56 %
• Felix Tshisekedi : 26 %
• Martin Fayulu : 13 %
• Dr. Denis Mukwege : 4 %

Nous vous présentons la course électorale mettant en lice quatre grands candidats pour les élections présidentielles de 2023. Il est évident que la campagne à l'américaine de Moïse Katumbi a déjà un impact sur l'issue de la course.

Comme le montre le moteur de popularité et de tendances Google, Moïse Katumbi reste en tête dans la majorité des provinces.

Martin Fayulu, qui avait dispersé ses ressources, semble avoir repris du terrain et est passé en deuxième position au 29 novembre 2023. Cela signifie que sa campagne vers l'est commence à porter ses fruits, tandis que la popularité de Felix Tshisekedi continue de baisser.

En effet, la campagne de Felix Tshisekedi est en perte de vitesse et semble s'affaiblir davantage. Vital Kamerhe, Bahati Lukwebo, voire même Jean-Pierre Bemba, ne semblent plus avoir une influence significative et Sama Lukonde encore moins. De plus, ils ont une tâche difficile consistant à défendre leur candidat face au manque de réalisations positives de Felix Tshisekedi au cours des cinq dernières années.

Il est essentiel de lire une carte électorale comme on lirait une carte de bataille militaire. Si Félix avait bénéficié de conseils avisés, il aurait rapidement compris que laisser Salomon Idi Kalonda en prison équivaut à offrir le gâteau du Maniema à Moïse Katumbi, qui y obtient 100%. Ne serait-il pas plus judicieux pour lui de libérer Salomon et de grignoter quelques points dans la province du Maniema avant qu'il ne soit trop t**d ? Nous pouvons supposer que la pénétration de Moïse Katumbi dans le Kasaï Occidental est due à l'arrestation de l'honorable Mike Mukebayi, de François Beya, et à l'exil du journaliste Pero Luwara.

Il reste moins de trois semaines, ce qui est une éternité en politique, mais Martin Fayulu et le Dr. Denis Mukwege devraient envisager d'autres alternatives, car la course électorale semble se jouer principalement entre Felix Tshisekedi et Moïse Katumbi.
Rendez-vous le dimanche prochain.

PRÉSIDENTIELLE EN RDC : ENTRE PROBLÈMES DE SANTÉ ET CAMPAGNE ÉBRANLÉE, L’AVENIR INCERTAIN DE FÉLIX TSHISEKEDIhttps://con...
12/04/2023

PRÉSIDENTIELLE EN RDC : ENTRE PROBLÈMES DE SANTÉ ET CAMPAGNE ÉBRANLÉE, L’AVENIR INCERTAIN DE FÉLIX TSHISEKEDI
https://congovox.com/presidentielle-en-rdc-entre-problemes-de-sante-et-campagne-ebranlee-lavenir-incertain-de-felix

FACE À LA DÉRIVE DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE FÉLIX TSHISEKEDI, SES STRATÈGES POLITIQUES ONT PROJETÉ UNE IMAGE AU LASER DE CE DERNIER DANS LE CIEL DE LUSHOIS. DE NOMBREUX ANALYSTES DE LA POLITIQUE CONGOLAISE S’INTERROGENT SUR LA MANIÈRE DONT CETTE IMAGE POURRA COMPENSER LE MANQUE MANIFESTE DE RÉALISATIONS TANGIBLES DE FÉLIX TSHISEKEDI AU COURS DES CINQ DERNIÈRES ANNÉES, AINSI QUE SUR SA CAPACITÉ À RATTRAPER LES AVANCÉES DE SON CONCURRENT MOÏSE KATUMBI À TRAVERS LES RÉGIONS RECULÉES DE LA RDC, OÙ IL MONTE DE FOIS À VÉLO POUR RENCONTRER LES CONGOLAIS LES PLUS DÉSHÉRITÉS. DE PLUS, ILS SE DEMANDENT COMMENT IL FERA FACE AUX CRITIQUES LANCÉES PAR LE VÉRITABLE VAINQUEUR DES ÉLECTIONS DE 2018. DANS LES PARAGRAPHES QUI SUIVENT, NOUS EXAMINERONS LES ERREURS ET LES OBSTACLES QUI PÈSENT SUR LA CAMPAGNE DE FÉLIX TSHISEKEDI, À SEULEMENT 16 JOURS DE LA DATE FATIDIQUE, LE 20 DÉCEMBRE 2023.

La scène politique en République Démocratique du Congo (RDC) est tendue et incertaine alors que le pays se dirige vers les élections présidentielles prévues le 20 décembre. Le président actuel, Félix Tshisekedi, est confronté à des défis considérables qui menacent sa campagne de réélection. Un des aspects les plus préoccupants est son état de santé déclinant, qui a récemment forcé l'interruption de sa campagne. Cette pause inattendue dans ses activités de campagne soulève des questions sur sa capacité à continuer à diriger le pays, tout en offrant un avantage stratégique à son principal rival, Moïse Katumbi, qui connaît une popularité croissante et organise des rassemblements massifs.

Outre ses problèmes de santé, Tshisekedi fait face à une hostilité publique grandissante, notamment envers ses alliés politiques comme Vital Kamerhe. Cette atmosphère négative affecte également l'Union sacrée pour la nation (USN), où de nombreux candidats évitent d'associer leur campagne à l'image de Tshisekedi. Cette désaffection au sein de sa propre coalition révèle un manque de confiance et de soutien significatif.

Dans ce climat politique turbulent, Tshisekedi semble envisager une option controversée : un passage en force. Inspiré par les controverses des élections de 2018, qui ont été marquées par des accusations de manipulation et de fraude électorale, Tshisekedi pourrait refuser d'accepter une défaite électorale, tentant de conserver le pouvoir en proclamant des résultats frauduleux via la CENI. Cette tentative de maintien au pouvoir souligne son isolement politique croissant, exacerbé par sa dépendance à des soutiens régionaux limités et par les tensions avec les dirigeants nationaux et internationaux.

La communauté internationale, encore méfiante suite aux élections de 2018, observe attentivement. Une source au Département d'État américain a clairement indiqué que la validation de résultats électoraux non conformes aux votes réels n'est pas envisageable, mettant ainsi une pression supplémentaire sur la RDC pour garantir un processus électoral transparent et équitable.

Sorti de l’hémisphère de la Gombe après une centaines de voyages à l’étranger, il va de surprise en surprise, constatant la disparité entre ce que ses conseillers lui dit et ce que les congolais sur le terrain lui dit. A qui la faute ? Est-ce la faute du général au des soldats ? Qui doit assumer la responsabilité de ce qui est maintenant apparent ? Dans ce contexte, les jours précédant les élections sont cruciaux pour Tshisekedi. Confronté à une opposition croissante, à des tensions internes et à une surveillance internationale accrue, le président sortant se trouve dans une position délicate. Ces élections seront déterminantes pour son avenir politique et celui de la RDC, soulignant l'importance d'un processus électoral libre et juste dans un contexte de santé et de politique fragiles.

12/03/2023
12/02/2023

LES VRAIS IMAGES DE VITAL KAMERHE A BUKAVU. AUCUN ENTHOUSIASME. FIASCO TOTAL.

12/02/2023

VOIX DE L’AMÉRIQUE: ÉLECTIONS EN RDC: LE PETIT PEUPLE TROUVE QUE LE PRÉSIDENT N’A PAS TENU LA PROMESSE DU PEUPLE D’ABORD

12/02/2023

LE TRÈS PATRIOTE PERO LUWARA FRAPPE ENCORE. IL FAIT UN APPEL AUX KASAIENS CONSCIENCIEUX POUR S’ÉLOIGNER DE FÉLIX TSHISEKEDI PENDANT QU’IL EST ENCORE TEMPS. POUR LUI , L’ESPACE KASAI N’A RIEN GAGNE DU RÉGIME DE FÉLIX TSHISEKEDI.

LES ÉLECTIONS EN RDC : UN CARREFOUR ENTRE NOUVEAU DÉPART ET CONTINUITÉ   https://congovox.com/les-elections-en-rdc-un-ca...
12/02/2023

LES ÉLECTIONS EN RDC : UN CARREFOUR ENTRE NOUVEAU DÉPART ET CONTINUITÉ
https://congovox.com/les-elections-en-rdc-un-carrefour-entre-nouveau-depart-et-continuite
Contexte Historique et Enjeux du 20 Décembre 2023

Le 20 décembre 2023 est une date qui pourrait s’inscrire dans la continuité d’une histoire politique complexe et tumultueuse de la République démocratique du Congo (RDC). Depuis son indépendance en 1960, le pays a connu des périodes de conflits, des dictatures, notamment sous Mobutu Sese Seko, et des transitions politiques fragiles. Les élections de 2018 ont été entachées de controverses et de soupçons de fraude, établissant un précédent inquiétant. La décision récente de Félix Tshisekedi de bloquer intelligemment la surveillance internationale des élections soulève des craintes quant à l’intégrité du processus électoral, évoquant des souvenirs d’abus de pouvoir et de coercition antidémocratique sous Joseph Kabila.

KALALA OMUTUNDE , UN GÉNIE DE L’HISTOIRE AFRICAINE, PAIX A SON ÂME. LISEZ ET ECOUTEZ SES VIDÉOS ET LIVRES, VOUS COMPREND...
12/02/2023

KALALA OMUTUNDE , UN GÉNIE DE L’HISTOIRE AFRICAINE, PAIX A SON ÂME. LISEZ ET ECOUTEZ SES VIDÉOS ET LIVRES, VOUS COMPRENDREZ BEAUCOUP DE CHOSE.

Ils l’ont TUÉ !!!
Il gênait. !
Il disait trop des vérités qui dérangent !
Mais des MILLIONS D’OMOTUNDE KALALA NIOUSSERÉ SONT DÉJÀ PRÊTS À PRENDRE LE FLAMBEAU !
Merci OMOTUNDE et que nos vénérables ancêtres vous accueil auprès d'eux!

11/30/2023

MESSAGE AU TRIBALO-RACISTE NOEL TSHIANI D’UN CONGOLAIS MÉTIS NE A KINSHASA ET SA MAMAN QUI EST 100% CONGOLAISE.

11/30/2023

VITAL KAMERHE DANS L’ENFER ÉLECTORALE DE KISANGANI. IL EST HUÉ “MOYIBI”, ENTENDEZ, VOLEUR. IL DOIT SAVOIR CALMER LE JEU…LES PROJETS 100 JOURS ET SA CONDAMNATION SONT ENCRE DANS LA PSYCHOLOGIE NATIONALE. QU’IL RÉPARE SA RÉPUTATION ET SON HONNEUR SI CELA EST ENCORE POSSIBLE AVANT DE SE PRÉSENTER DEVANT LE PEUPLE. QUELLE HONTE ET DIRE QUE SA FEMME EST BIEN LÀ!!!

URGENT-RDC : Craintes de Report des Élections, Fuite de Tshisekedi et Possibilité de Coup d'État Internehttps://congovox...
11/29/2023

URGENT-RDC : Craintes de Report des Élections, Fuite de Tshisekedi et Possibilité de Coup d'État Interne
https://congovox.com/urgent-rdc-craintes-de-report-des-elections-fuite-de-tshisekedi-et-possibilite-de-coup-detat

Selon diverses sources, il est de plus en plus évident que le climat de fin de régime s’installe à la Cité de l’OUA. Félix Tshisekedi semble se préparer à quitter le pays et voir même la scène politique congolaise dans les prochains jours . Il compte sur Denis Kadima, président de la CENI et Kamuleta, président de la Cour Constitutionnelle pour orchestrer le report des élections aussitôt qu’il sera en dehors du pays. Bien entendu, il va nier n’avoir pas intimé l’ordre à Denis Kadima de forcer le glissement. Mais les répercussions seront très graves et malheur aux Kamikazes qui vont exécuter cet ordre, car la vindicte populaire sera sans merci.

Il a vécu dans une bulle d’illusion, entouré des louanges de ses conseillers et partisans pendant son quinquennat. Cependant, lors de ses rencontres avec le peuple congolais, de Matadi à Kindu en passant par Gemena, la réalité l’a vite rattrapé. Les occidentaux qui surveillent le tout de loin vu le caractère stratégique de la RD Congo ont vite orchestré une rencontre entre Felix Tshisekedi et la représentante de Joe Biden, Madame Avril Haines, qui est la patronne de Direction Nationale d’Intelligence — entendez que c’est elle qui chapeaute la CIA, le FBI, le NSA, NGO et 14 autres services de sécurité américains. Elle connait tout. Lors de cette rencontre avec la délégation américaine à l’aéroport de Ndjili, le message a été encore plus clair et direct : « It’s time to go », « vous devez partir ». Ce message rappelle celui donné à l’ancien dictateur Mobutu. Ainsi, la République démocratique du Congo (RDC) se prépare à tourner une nouvelle page, mais dans une atmosphère d’incertitude, car un vide de pouvoir semble inévitable.

Selon certaines sources, le scénario envisagé par les conseillers de Felix Tshisekedi est le report des élections quand il sera à Dubai pour ses soins médicaux, mais sous couvert de la conférence climatique COP28. Le climat de méfiance entre les différentes branches de l’armée va engendrer un coup d’État interne, à l’image de ce qui s’est produit au Gabon. Trois généraux sont évoqués comme possibles instigateurs de ce coup d’État : le Général Frank Ntumba, Chef de la Maison Militaire et originaire de Kananga, le Général-Major Ephraïm Kabi Kiriza à la tête de la brigade présidentielle et protégée de Denise Nakuru, un ancien Kadogo qui a accédé à ce poste grâce à Vital Kamerhe ainsi que le Général Assassin Christian Ndaywel, célèbre pour avoir éliminé M. Cherubin Okende, porte-Parole de l’Ensemble de Moise Katumbi.

À trois semaines des élections, le doute et l’incertitude s’alourdissent. Même le Cardinal Ambongo a montré ses exaspérations par cet état de lieux des élections 2023. Le comble est que Felix TShisekedi s’apprête à interrompre sa campagne pour participer à une réunion à Dubaï, qui durera 12 jours, ce qui renforce ainsi le climat de fin du régime. Un autre élément qui confirme cette fin de régime est l’organisation d’une « réunion aurevoir » dans laquelle chaque ministre du gouvernement Sama Lukonde se voit offrir une enveloppe de 500 000 dollars, en plus d’une prime présidentielle spéciale. Comme le dit un proverbe, quand un bateau coule, il faut observer le mouvement des rats qui sautent le bateau. En effet, un autre signe de la fin imminente du régime est que le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, mène sa campagne en Belgique. Allez-y comprendre quelque chose, car le plus gros d’électorat se trouve en RDC.

Dans les jours à venir, le peuple congolais doit rester vigilant et surveiller les mouvements du président de la CENI, Denis Kadima, du président de la Cour Constitutionnelle Kamulete, et du président de la Cour de cassation, car ils pourraient tous chercher à fuir vers Brazzaville ou à l’étranger à partir de Ndjili. En plus des pressions américaines, Félix Tshisekedi est contraint de quitter le pays pour des soins médicaux. Ayant une fois souffert d’un AVC et soigné au Maroc, tout porte à croire qu’il a récemment souffert d’un autre AVC partiel à Moanda ou a-t-il envenimé sa situation ? C’est clair sur les dernières vidéos qu’il a une perte de mobilité de sa main droite. Par ailleurs, les voyages secrets du général Frank Ntumba, même à l’insu de son chef, en Chine, en Inde et à Paris sous prétexte de soins médicaux, suscitent des interrogations. Serait-il parti solliciter un soutien en prévision de la fin prochaine du régime de Félix Tshisekedi ?

En guise de conclusion et d’avertissement, le départ imminent de Félix Tshisekedi est source d’inquiétude nationale. Que se passera-t-il s’il n’y a pas d’élections ? Un retour de Joseph Kabila au pouvoir est-il envisageable ? Pourquoi l’article 64 de la Constitution pourrait-il être déclenché ?

Primo : La Corée du Sud, par le biais de son ministre de l’Intérieur, refuse d’homologuer les machines de Denis Kadima et rejette toute responsabilité sur l’homologation des machines à voter.
Secundo : Si les élections ne sont pas organisées le 20 novembre 2023, Denis Kadima et Félix Tshisekedi doivent être exclus du processus électoral, ainsi que le président de la Cour Constitutionnelle Kamulete. Enfin, le 24 janvier 2024 marquera la fin du mandat de Félix Tshisekedi, sans prolongation possible.
Tertio : L’opposition devra s’organiser pour une brève transition de trois mois et l’organisation des élections sous couvert de la communauté internationale.

Il est impératif que le peuple congolais reste vigilant.
À très bientôt.

11/29/2023

MAKOLO YA YESU, UNE CHANSON DU LÉGENDAIRE CARLYTO, INTERPRÉTÉE PAR UN JEUNE CONGOLAIS QUI MONTRE SA BRAVOURE EN INTERPRÉTANT UNE CHANSON AUSSI DIFFICILE A CHANTER ET INSTRUMENTALISÉ EN MÊME TEMPS.

VOICI LA BELLE VILLE DE MATADI EN PLEINE FORME
11/29/2023

VOICI LA BELLE VILLE DE MATADI EN PLEINE FORME

La beauté de la vue aérienne de la ville de 𝐌𝐀𝐓𝐀𝐃𝐈 🇨🇩♥️

11/29/2023

QUE DIT LA. RUE ? TSHILOMBO, OYEBELA MANDAT ESILI. C’EST FINI

Voici quelques coins de Kisantu. Eblouissant!
11/29/2023

Voici quelques coins de Kisantu. Eblouissant!

QUELQUES COINS DE LA VILLE DE BUKAVU
11/29/2023

QUELQUES COINS DE LA VILLE DE BUKAVU

11/28/2023

C’EST FINI - GEMENA COMME TANT D ‘AUTRE COINS A L’OUEST VIENT DE VOMIR FÉLIX TSHISEKEDI ET JEAN-PIERRE BEMBA. C’EST FINI CARBL’EST SERA UN ENFER POUR FÉLIX

GEMENA Campagne électorale de l'Union sacrée : Félix tshisekedi et Jean Pierre bemba gombo vomis à 99% par les enfants de gemena ! Comme au Congo central, les enfants du grand Équateur via la population de gemena viennent de vomir FÉLIX TSHILOMBO en face .

Ils ont chanté à haute voix FÉLIX Tshisekedi miyibi baye koyiba GEMENA eh, entendez par là, tshisekedi voleur, ces deux brigands viennet voler à Gemena. Ce deux antivaleurs FÉLIX TSHILOMBO et Jean Pierre bemba gombo se sont enfin rendus compte que la population congolaise n'est pas dupe. Voilà pourquoi tshisekedi est K.O.

Vomi partout dans le Maniema, au kongo central, dans le Nord Kivu, en Ituri, dans la Tshopo, dans le Sud kivu, aujourd'hui c'est le tour de la population du grand Équateur de rejeter TSHILOMBO. Ça sera ainsi partout.

Au Lwalaba,Haut katanga, Haut lomami,Tangonyika, vont vomir à 100 % ses Gangsters le 20 décembre prochain comme les enfants de Gemena au moment opportun. Ils l'ont traité de brigand , de grand voleur en face. 🔥

GOOGLE CONFIRME LA MONTÉE EN PUISSANCE DE MOÏSE KATUMBI : PREMIÈRE SEMAINE DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE EN RD CONGO  https...
11/28/2023

GOOGLE CONFIRME LA MONTÉE EN PUISSANCE DE MOÏSE KATUMBI : PREMIÈRE SEMAINE DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE EN RD CONGO
https://congovox.com/google-confirme-la-montee-en-puissance-de-moise-katumbi-premiere-semaine-de-campagne-presidentielle
La Commission Électorale Nationale indépendante (CENI) a lancé officiellement la campagne présidentielle, marquant le début de cette période cruciale. Au cours de la première semaine de campagne, nous avons examiné la performance des quatre principaux candidats. Les observateurs attentifs qui ont suivi les débuts de campagne de Felix Tshisekedi à l’ouest de la RD Congo et de Moïse Katumbi à l’est ne seront pas surpris par les résultats préliminaires et les données de Google. Le re**rd pris par le Dr Denis Mukwege et Martin Fayulu est également perceptible grâce aux moteurs de recherche Google.

Voici les résultats généraux :
– Moise Katumbi : 55 %
– Felix Tshisekedi : 16 %
– Martin Fayulu : 7 %
– Dr Denis Mukwege : 7 %

Points saillants de la première semaine de campagne :

1. Une projection de force surprenante de Moïse Katumbi : Les congolais dans la majorité se retrouvent en lui presque toutes les régions, à l’exception de Bandundu, où Martin Fayulu reste en tête.

2. Moise Katumbi a percé l’armure de bataille dans l’espace Kasai, le fief de Tshisekedi, ainsi qu’au Sud-Kivu, le bastion du Dr Denis Mukwege, Vital Kamerhe et Bahati Lukwebo.

3. La simplicité et la pertinence des messages de Moïse Katumbi est en diapason avec les préoccupations de la population congolaise concernant le régime actuel de Fatshi Beton.

4. C’est vraiment une campagne à l’Americaine avec le programme est sorti publié d’avance.

5. Les rumeurs concernant un éventuel abandon de la campagne par Felix Tshisekedi pour assister à la COP28 à Dubaï, malgré malgré le Premier ministre Sama Lukonde et Madame Yves Bazaiba qui peuvent representer la RDC valablement défie toute imagination et montre plutôt une campagne en déperdition, cherchant de faux-fuyant.

7. L’effectivité de Jean-Pierre Bemba et Vital Kamerhe comme poids lourd pouvant battre campagne pour Felix Tshisekedi en son absence est chimérique. Leur prestation sur le terrain reste très décevant.

Cependant, nous croyons que les élections pourraient être reportées, car certains pensent que Martin Fayulu collabore avec Felix Tshisekedi pour influencer la Cour constitutionnelle, qui serait sous l’influence du régime actuel. Les partisans du « soldat du peuple » pourraient être déçus si les élections sont repoussées par la Cour constitutionnelle, ce qui semble se profiler à l’horizon.

L’avenir proche devrait apporter des réponses à ces questions cruciales.

VOICI UNE PUBLICATION IRONIQUE D’UN CONFRÈRE. A VOUS D’EN JUGER LA TENEUR SUR LA FAMILLE QUI A TOUJOURS ÉTÉ DE CONNIVENC...
11/28/2023

VOICI UNE PUBLICATION IRONIQUE D’UN CONFRÈRE. A VOUS D’EN JUGER LA TENEUR SUR LA FAMILLE QUI A TOUJOURS ÉTÉ DE CONNIVENCE AVEC LES RWANDAIS. EST-CE QUE C’EST LA FAMILLE KATUMBI OU LA FAMILLE TSHISEKEDI. CEUX QUI PRATIQUENT LE CULTE DE PERSONNALITE ET L’IDOLÂTRIE, DOIVENT S’ABSTENIR.

11/27/2023

PEUPLE DU SUD-KIVU SI VOUS ELIZEZ AIME BOJI ET VITAL KAMERHE, C’EST VOTRE PROBLÈME. MEME UN OISEAU SAUVAGE SANS INTELLIGENCE SAIT COMMENT RÉPARER SON NID. FILS ET FILLES DU SUD- KIVU ET PRINCIPALEMENT DE WALUNGU, QU’AVEZ VOUS GAGNER DEPUIS 22 ANS QUE VOS FRÈRES SONT AU POUVOIR ? SI VOUS LES RECONDUISEZ, VOUS ÊTES RÉELLEMENT DE “ HUNGWE”

11/27/2023

MOÏSE KATUMBI (NUMERO 3), LE LIBÉRATEUR, DÉBARQUE ET LIBÈRE LA CITÉ D'OICHA ET LA VILLE DE BENI

Le 25 novembre 2023, la machine électorale du candidat numéro 3, Moïse Katumbi, surnommé le "Libérateur", se dirige vers Beni. Malgré la forte pluie, les habitants sont sortis en masse pour l'accueillir à l'aéroport. Il se rend ensuite à la Cité d'Oicha, où il est chaleureusement accompagné par la population enthousiaste.

Slogans tels que « Mwenye Kiti Anafika » (traduction : « Le vrai président arrive ») et « Tu tamu chaguwa » (une autre femme déclare : « Nous souffrons beaucoup, et le salaire de nos maris est une misère ») sont entendus parmi la foule, exprimant les défis auxquels la population est confrontée, notamment en termes de conditions de vie et de salaires insuffisants.
Pendant ce temps, Moïse Katumbi, tel un conquistador, se promène dans la Cité d'Oicha, accompagné de Matata Mponyoi, dans une atmosphère de camaraderie.

Son discours se concentre sur la sécurité : « Baba aliyake… baka pika mina pika… uko chokoza batoto ya Oicha una nichkoza miye » (traduction : « Un homme ne pleure pas… si tu me frappes, je riposte aussi… si tu menaces le peuple d'Oicha, tu me menaces également »).

Après sa visite à la Cité d'Oicha, Moïse Katumbi débarque à la Ville de Beni dans une atmosphère tout aussi festive. Lors du rassemblement, il rappelle que le gouvernement central n'a pas concrétisé de projet visible pour la région. Il demande à la population de Beni combien de pourcentage elle accorde au numéro 3, et la réponse est unanime : 100 %. Il souligne que son adversaire tentera encore de promettre des changements pour obtenir cinq années supplémentaires, mais que la population refuse catégoriquement.

Moïse Katumbi insiste sur la nécessité de construire le Congo et encourage les électeurs à être nombreux aux urnes, sans craindre la fraude éventuelle.

LA RD CONGO - UN PAYS SPLENDIDE. MBOKA KITOKO AVEC PLUSIEURS LACS DONT LA BEAUTÉ ARRÊTE LE TEMPS. MERVEILLEUX!!!
11/26/2023

LA RD CONGO - UN PAYS SPLENDIDE. MBOKA KITOKO AVEC PLUSIEURS LACS DONT LA BEAUTÉ ARRÊTE LE TEMPS. MERVEILLEUX!!!

URGENT: QUELLE HONTE ! UN HOMME SANS CŒUR ? TSHISEKEDI INTERDIT LE DON HUMANITAIRE DE MOÏSE KATUMBI AUX RÉFUGIÉS CONGOLA...
11/26/2023

URGENT: QUELLE HONTE ! UN HOMME SANS CŒUR ? TSHISEKEDI INTERDIT LE DON HUMANITAIRE DE MOÏSE KATUMBI AUX RÉFUGIÉS CONGOLAIS
https://congovox.com/urgent-quelle-honte-un-homme-sans-coeur-tshisekedi-interdit-le-don-humanitaire-de-moise-katumbi-aux
RD Congo, Nord-Kivu : Une situation préoccupante se dessine dans le Nord-Kivu de la République Démocratique du Congo, où le gouvernement dirigé par le président Tshisekedi refuse d’accepter l’aide humanitaire destinée aux déplacés de guerre, offerte généreusement par Moïse Katumbi. Cette décision a suscité l’indignation de nombreux observateurs, dont Patrique Mundeke, qui a exprimé son inquiétude face à cette situation délicate. Quelle Honte ? A-t-il un cœur artificiel ou humain ? Une malédiction qu’il jette sur lui et le pays, une honte un million de fois !

Selon Mundeke, il semble que des forces invisibles aux intentions douteuses soient aux commandes du pays, un constat qu’il qualifie de « sorcellerie politique ». Il estime que la distribution des dons de Moïse Katumbi aux déplacés ne devrait pas être entre les mains de l’homme politique lui-même, mais plutôt gérée par des organisations caritatives, telles que la CARITAS. Pourtant, le gouvernement semble s’opposer à cette initiative humanitaire.

Patrique Mundeke ne mâche pas ses mots lorsqu’il évoque les dirigeants actuels de la RDC. Il les décrit comme des « sanguinaires, vautours, prédateurs, et égoïstes » qui sont au pouvoir depuis cinq ans. Selon lui, ces dirigeants refusent aux déplacés la possibilité de bénéficier du don d’un citoyen bienveillant, en l’occurrence Moïse Katumbi.

Mundeke rappelle que ce n’est pas la première fois que Moïse Katumbi fait un geste charitable envers ses concitoyens. Il souligne que ces actions ne sont pas motivées par des considérations politiques, mais plutôt par des convictions personnelles en tant que catholique dévoué. Il cite l’exemple d’une précédente donation de 301 000 dollars lors de l’éruption volcanique, qui aurait été détournée.

L’indignation de Mundeke est palpable lorsqu’il évoque le vol de plus de 65 tonnes de vivres et de biens non vivres destinés aux déplacés. Il dénonce également l’intervention de la police pour empêcher la distribution des dons à Kanaruchinya et à Bulengo, laissant les gens dans le besoin sans assistance.
Pour Mundeke, cette situation est une manifestation de la méchanceté et de l’indifférence de certains individus au sein du gouvernement. Il souligne que Moïse Katumbi n’agit pas par intérêt politique, mais par un sens profond de l’altruisme et de la solidarité envers ceux qui souffrent.

En conclusion, Patrique Mundeke appelle à la compréhension et à la solidarité envers les déplacés du Nord-Kivu, qui se voient privés de l’aide humanitaire généreuse de Moïse Katumbi en raison de décisions gouvernementales controversées. Cette situation soulève des questions sur la priorité donnée à l’assistance humanitaire dans la région et met en lumière le besoin urgent d’une action pour remédier à cette crise humanitaire.

Address

22505 Gateway Center Drive No. 1431
Clarksburg, MD
20871

Alerts

Be the first to know and let us send you an email when CongoVoxNews posts news and promotions. Your email address will not be used for any other purpose, and you can unsubscribe at any time.

Contact The Business

Send a message to CongoVoxNews:

Videos

Share


Other Media/News Companies in Clarksburg

Show All